Focus sur l’Afrique du Sud

Publié le :
  • Cinéma Café des Images - Hérouville St Clair

  • Cinéma Café des Images - Hérouville St Clair

Dans le cadre de Passages de Témoins, salon du livre du 23 au 26 mai à Caen, focus sur l’Afrique du Sud au Café des images avec 2 temps de projections et une rencontre.

Cette projection sera introduite par le poète Mongane Wally Serote, grande figure de la littérature sud-­‐africaine, qui œuvra beaucoup pour la renaissance de l’écriture noire.

- Samedi 25 mai à 18h :
Sugar Man de Malik Bendjelloul. 2012 / G.B / Suède / 1 h 25min / VO. s-t/fr.
Avec Sixto Díaz Rodríguez, Stephen Segerman, Dennis Coffey.

Au début des années 70, Sixto Rodriguez enregistre deux albums sur un label de Motown. C’est un échec, à tel point qu’on raconte qu’il se serait suicidé sur scène. Plus personne n’entendit parler de Rodriguez. Sauf en Afrique du Sud où, sans qu’il le sache, son disque devint un symbole de la lutte contre l’Apartheid. Des années plus tard, deux fans du Cap partent à la recherche de “Sugar Man”. Ce qu’ils découvrent est une histoire faite de surprises, d’émotions et d’inspiration.
"Sugar Man" est un documentaire sidérant " (Marianne)

- Dimanche 26 mai à 18h30 :
Come Back Africa de Lionel Rogosin. 1960 / USA / 1 h 35mn / VO. s-t/fr.
Avec Miriam Makeba, Vinah Makeba, Zachria Makeba, Molly Parkin.

Paysan zoulou fuyant la famine, Zacharia arrive à Johannesburg en quête d’un travail pour subvenir aux besoins de sa famille. Employé à la mine d’or, il espère ainsi obtenir un permis de résidence en ville mais constate très vite qu’on l’a mal informé. Aspirant à un travail moins aliénant, Zacharia occupe plusieurs tâches clandestines successives, se heurtant chaque fois à la ségrégation et au racisme banalisé de ses employeurs blancs. Lorsque sa femme et son enfant le rejoignent, ils s’installent ensemble à Sophiatown, ghetto de la communauté noire, en espérant pouvoir trouver rapidement une situation stable…

"Les rackets dans le ghetto même, 
la violence entre Noirs, mais aussi la fierté de ces hommes niés dans leur humanité sont la matière même de ce film qui fut un cri dans les années soixante 
et aujourd’hui nous revient, comme une leçon 
de cinéma." (L’humanité)

Pratique : tarifs cinéma habituels de 3,20 € à 6 €.

Agenda

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017